Le 06 Juin 2020, une association dénommée Green Market Council, regroupant de hauts cadres, en finance, en BTP et en agriculture a vu le jour à Abidjan, capitale économique de la Côte d’Ivoire.

La festivité a permis aux personnes ayant pris part à l’événement de découvrir un projet futuriste et vert. Elle s’est tenue dans la salle de conférence de « Royal Club » sise au Plateau, un quartier administratif du pays.

L’objectif de l’Association étant de promouvoir le secteur du BTP et celui de l’ agriculture de précision.

Joseph-Olivier BILEY, Chargé de la commission Agriculture de précision au sein de Green Market Council saisit cette opportunité pour nous parler de l’Association qui vient à peine de voir le jour.

«La Côte d’Ivoire vient de se doter d’un « Green Market Council » et c’est l’initiative d’un groupe de jeunes et de moins jeunes qui ont décidé d’œuvrer et de mener des actions concrètes pour notre planète.» a dit Joseph-Olivier BILEY.

Wefly Agri envisage d’apporter une solution durable pour le monde rural trop souvent oublié via les coopératives, les unions ou encore les fédérations. La solution leur permet donc d’identifier, de géo-localiser leurs membres et d’identifier en outre leurs défis tout en améliorant leurs gestions et assurant la traçabilité de leurs productions agricoles, de palmier, de mangues, d’hévéa , de maïs, et bien d’autres.

Cet outil consent avant tout à fournir aux agriculteurs les conditions de base à leur développement. Ceci, pour leur donner un historique fiable (TRACK RECORD en Anglais) sur lequel les banques, les micro-crédits, les assurances pourraient se baser pour octroyer des prêts et des opportunités. Il en va de même pour les acheteurs extérieurs.

L’Afrique compte ainsi sur ses filles et ses fils pour se développer. Les africains de la diaspora, les entrepreneurs, les leaders d’opinions ont bien sûr un rôle à jouer. Celui d’apporter leurs pierres à l’édifice du développement du continent noir.

Isaac Sy, président de Green Market Council, un banquier et expert EDGE au sein de l’International Finance Corporation I.F.C, s’exprime sur la vision de Green Market Council.

« Cette fois-ci, on assoit le développement durable. Nous allons structurer ces actions-là, passer le fanion de génération en génération. C’est une affaire privée, individuelle. Nous devons tous dans nos actions, aider l’État à gagner ce combat. Ce n’est pas l’inverse, arrêtons de demander à l’Etat de tout faire pour gagner. Non, c’est à nous ! Arrêtons de jeter les papiers. Quand votre enfant se brosse les dents dites-lui « mon bébé coupe l’eau quand tu te brosses.» a dit Isaac Sy, Président de Green Market Council.

WEFLY Agri, La start-up spécialisée en agriculture de précision accompagne diligemment les planteurs, les propriétaires et les investisseurs à rêver plus grand.

Dans une initiative qui leur permet de visualiser et de gérer intelligemment leurs hectares de plantations à distance à l’aide de drones et d’un logiciel made in Côte d’Ivoire développé par la start-up Wefly agri.

Joseph-Olivier BILEY, Chargée de la commission agriculture de précision

« Au niveau de l’agriculture nous avons choisi de présenter une nouvelle agriculture aux ivoiriens et aux africains en général. Une agriculture qui n’est pas traditionnelle mais qui est dite de précision. Et, c’est toute une expérience qu’on veut leur offrir. Leur montrer que ce n’est pas tout de mettre l’engrais. Ce n’est pas tout de mettre de l’eau. Il faut mettre la bonne quantité d’eau, la bonne quantité d’engrais aux bons endroits. Et, Il est question de ça. Il est question des précisions, il est question d’avoir accès à une information fiable, accessible et cela à travers des téléphones, des tablettes ou des ordinateurs partout dans le monde ».

Digitaliser ses hectares de plantations et avoir accès à une information fiable devient de plus en plus incontournable pour cette nouvelle génération de planteurs.

Aujourd’hui, comme Joseph-Olivier BILEY, de jeunes entrepreneurs envisagent d’écrire leur propre histoire en modernisant certaines activités dont l’agriculture.

Une opportunité d’affaire pour Isaac Sy, qui lance un appel aux africains à développer un esprit créatif afin de bâtir ensemble notre continent.

« Arrêtons d’importer, nous avons suffisamment d’unités de fabrications et de transformations ici pour pouvoir avoir des matériaux de construction locaux. Bon, à part les baies vitrées, les verres. Sinon l’aluminium est fait ici par Technal, par Sotaci en les nommant, voilà se sont des acteurs avec qui nous on travaille. Bon, demain j’imagine peut-être dans dix ans, on aura nos usines de verres pourquoi pas.»

La cérémonie a été marquée par la signature d’un accord collectif de l’environnement durable. Ceci pour amener les équipes à travailler avec rigueur et détermination en boostant leurs capacités dans les zones urbaines ainsi que celle rurales. Yassé Assemian, le Directeur du cabinet du ministre de l’artisanat salue l’initiative.

« Alors, je vais tout d’abord les encourager vraiment à aller jusqu’au bout. Puisque ce sont les jeunes, j’espère simplement que ça ne soit pas seulement la théorie et que c’est vraiment la pratique. Et que c’est ici qu’ils ont et qu’ils pourront l’amener jusqu’à terme et permettre vraiment de soulager tous ceux comme j’ai dit au départ qui s’intéressent ou veulent investir dans les plantations. Et vraiment faire en sorte que ce soient des actions à encourager.»

Isaac Sy a récemment apporté son expertise dans la certification ISO, du projet qui va mettre en place une Tour F de trois cents mètres de hauteur d’ici 4 ans, nous a t-il martelé au cours d’une interview exclusive.

La mise en place de cet immeuble serait une première en Afrique. Le projet sera piloté par l’Architecte de renommée internationale Pierre Fa Khoury, déjà artisan de plusieurs infrastructures en Côte d’Ivoire dont la plus grande Basilique d’Afrique, Notre Dame de la Paix à Yamoussoukro.

Enfin, les africains pourront dire allègrement : « voici ce que nous aussi, sommes capables de faire chez nous. »

La Tour F va héberger plus de trois mille fonctionnaires dans un environnement écologique. Un immeuble d’une stature imposante qui aurait sûrement un impact énorme sur l’économie du Pays.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here